RETOUR À L'APERÇU
25 Oct 2018
25 Oct 2018

Punch Powertrain Solar Team gagne le défi solaire " le plus extrême " au Chili

Avec la voiture solaire 'Punch II', l'équipe a remporté la course Carrera Solar Atacama au Chili. L'équipe a fait preuve d'une performance constante pendant les cinq jours de course, roulant à la vitesse maximale de 100 km/h sur une grande partie du parcours. La course est considérée comme le défi solaire le plus extrême au monde, couvrant 2577 km dans des conditions climatiques désertiques extrêmes et comprenant des altitudes allant jusqu'à 3430 mètres.

CARRERA SOLAR ATACAMA

Le 'Carrera Solar Atacama' est un concours de véhicules solaires qui a lieu tous les deux ans au Chili, en Amérique du Sud. Il est considéré comme le plus exigeant du monde en termes de terrain, car les équipes doivent parcourir un parcours de 2577 km à travers le désert d'Atacama, à l'ouest de la Cordillère des Andes. Ce désert se caractérise par des conditions climatiques extrêmes, avec les niveaux d'irradiation solaire les plus élevés du monde et un manque de précipitations qui en font la région non polaire la plus aride du monde. Ce terrain difficile est également utilisé par la NASA pour tester les Mars Rovers et d'autres instruments destinés aux missions sur la planète rouge.

La course a démarré a Santiago, la capitale chilienne, et s’est achevée à Arica, dans le nord du pays. Les équipes ont également dû faire face à l'altitude, grimpant jusqu'à 3430 mètres près de San Pedro De Atacama avant de redescendre au niveau de la mer à l’arrivée.

Punch II – Un véhicule 100% solaire

La voiture solaire a été conçue par une équipe d'étudiants de la KU Leuven en Belgique, avec le soutien technique de Punch Powertrain et un réseau de plus de 150 entreprises. Le système de transmission est entièrement électrique. L'énergie entrante est fournie par des cellules solaires qui sont intégrées dans la carrosserie du véhicule. Un moteur d'entraînement spécial a été mis en place pour assurer un couple élevé pour les routes de montagne ainsi qu'un rendement élevé lors de la conduite sur terrain plat.

La voiture solaire a terminé le parcours en cinq jours et a pu atteindre des vitesses de 100 km/h - vitesse limite pour ces sections - sur une grande partie de la course.

"C'était un énorme défi, mais nous étions préparés et tout s'est bien passé ", explique Jasper Schrijvers, pilote de la voiture. "C'est en effet la course automobile solaire la plus extrême du monde en raison de son terrain et de ses conditions météorologiques."

Première médaille d’or

"C'est la première fois que notre équipe remporte la médaille d'or", déclare Adrian Baiets, directeur de l'équipe. "La coopération avec des partenaires techniques, tels que Punch Powertrain, nous a permis de développer un véhicule innovant, parmi les meilleurs au monde. Le véhicule a été fiable tout au long de la course. Grâce à son professionnalisme l'équipe a réalisé la meilleure performance et un résultat fantastique."

"Nous sommes fiers d'être le partenaire principal de ce projet ", déclare Saphir Faid, responsable R&D chez Punch Powertrain. "De tels projets stimulent les talents des ingénieurs et repoussent toujours plus loin les limites de la technologie. Réussir un parcours difficile à travers les déserts et les montagnes avec un véhicule propulsé uniquement par le soleil, montre tout ce qu’un moteur électrique puissant est capable de réaliser."

Quelle est la suite ?

L'équipe travaille déjà sur la prochaine génération du véhicule solaire. Vingt nouveaux étudiants en ingénierie ont été recrutés pour travailler à la mise au point d'un véhicule solaire encore plus performant. En octobre 2019, ils seront sur la ligne de départ du World Solar Challenge en Australie.