RETOUR À L'APERÇU
22 Oct 2021
22 Oct 2021

La DT2/eDCT a réalisé avec succès des essais estivaux sévères à Grenade

Pendant trois semaines en septembre, la transmission DT2 (également connue sous le nom de eDCT) a été sévèrement testée dans des conditions estivales extrêmes et réelles dans la Sierra Nevada, en Espagne. Les tests approfondis, qui ont couvert plus de 10 000 km, en mettant l'accent sur les performances à des températures élevées et des charges lourdes, ont donné des résultats particulièrement positifs, prouvant que l'équipe est sur la bonne voie en matière de développement.

Après des mois de planification méticuleuse, les tests se sont déroulés dans la Sierra Nevada en Espagne - bien connue et fréquentée par les constructeurs automobiles pour ses conditions climatiques extrêmes (plus de 40°C), tout en offrant une montée de 2500 m depuis le niveau de la mer sur une route relativement courte. Trois configurations ont été testées dans trois mulets : un véhicule hybride rechargeable (PHEV) et deux véhicules hybrides légers (MHEV). Parmi ces derniers, l'un était déjà partiellement équipé de pièces de production. Afin de respecter le calendrier du projet avant disponibilité des véhicules, l'équipe a monté et entièrement mis en service la transmission dans ces véhicules mulets.

Des tests approfondis dans des conditions extrêmes

L'objectif des tests était de comprendre le comportement de la DT2 et de la calibrer dans des conditions de conduite réalistes, sous de fortes charges, et exposée à des températures et des altitudes élevées, mettant ainsi sa durabilité à l'épreuve. Pour renforcer le test, l'une des transmissions a été intégrée au véhicule après avoir résisté à un cycle complet de durabilité hybride sur banc d'essai (624 000 cycles d'accélération). Des situations exceptionnelles ont également été simulées, parmi lesquelles, par exemple, la conduite en côte à plein régime. Pendant toute la durée du test, les véhicules ont parcouru ensemble plus de 10 000 kilomètres.  

Chambre climatique

Le bilan de ces efforts est très positif. Tous les tests de validation thermique ont été réalisés avec succès et aucune des transmissions n'a atteint ses limites ou montré de graves défaillances. Dans une prochaine étape, l'équipe analysera les nombreuses données des tests et préparera de prochains tests plus sévères. Les températures les plus extrêmes n'ayant pas été atteintes à Grenade, des tests supplémentaires seront effectués dans la chambre climatique de l'entreprise en Belgique. 

Les essais sévères se poursuivront en Finlande

Des essais sur véhicules dans des conditions plus extrêmes suivront en 2022, avec l'intégration de la transmission DT2 dans les véhicules des clients. Pour tester les performances à -40° Celsius, une vaste campagne d'essais hivernaux est prévue en Finlande.

Hybridation flexible des flottes

La DT2 se distingue par une conception innovante et compacte qui permet de faire d'un moteur électrique une partie intégrante de la transmission. De cette façon, la technologie DCT (transmission à double embrayage) très efficace dont est équipé la DT2 peut être combinée à diverses formes d'hybridation. Cela permet aux constructeurs automobiles de répondre rapidement aux besoins du marché.